Aperçu des sections

  • Généralités

    L’outil d’aide à la décision DECID’herb

    Dans cet objectif, un premier outil d’aide à la décision (DECID’Herb) a déjà été développé par l’INRA de Dijon en collaboration avec les instituts techniques. DECID’Herb est constitué de 2 modules principaux. Le premier module est un système expert qui, à partir d’une infestation observée ou attendue dans une parcelle en fonction de son historique, estime le ‘risque malherbologique’ associé au système de culture programmé pour la campagne en cours et les campagnes suivantes.

    Le deuxième module est un module de choix multicritère dans une gamme de programmes candidats, parmi lesquels figurent également le désherbage mécanique (ce qui souligne un besoin de bases de données sur l’efficacité de ces techniques) ainsi que les conséquences prévisibles d’une impasse de désherbage. Chaque programme candidat est constitué d’une combinaison de 0 à 3 interventions individuelles de désherbage, chaque intervention étant caractérisée par un stade de la culture, et, le cas échéant, par la dose du produit herbicide utilisé. Les programmes sont générés automatiquement par le logiciel par combinatoire systématique des différentes interventions potentielles consignées dans les bases de données du logiciel. Après avoir classé les espèces selon le risque qu’elles représentent, DECID’Herb classe les stratégies de désherbage candidates selon les critères suivants :

    Efficacité : L’efficacité d’un programme sur la flore adventice présente ou attendue sur la parcelle est déterminée par l’efficacité attendue sur chacune des espèces listées, avec un poids plus fort donné aux espèces à fort risque malherbologique.

    Coût de l’intervention : Dans la version actuelle de DECID’Herb, le coût d’une intervention correspond uniquement au coût des produits, déterminé par les prix d’achat et les doses appliquées.

    Risque écotoxicologique : Dans la version actuelle, l’indicateur de risque écotoxicologique Iphy, développé par l’INRA de Colmar est utilisé comme critère de risque pour l’environnement. Cet indicateur dépend des caractéristiques écotoxicologiques des substances actives, des caractéristiques des parcelles vis-à-vis des risques de ruissellement et de lessivage, et des conditions de traitement (dose, stade de la culture au moment du traitement…).

    Risque de sélection de résistance : Une estimation du risque de sélection de résistance est associée à chaque programme herbicide candidat. Ce risque dépend de la fréquence d’utilisation des substances actives du programme candidat (ou de substances actives de même mode d’action) au cours des 4 dernières campagnes, sur les différentes générations de chacune des espèces de l’infestation.

    Organisation du travail : DECID’Herb tient compte du fait que la période disponible pour l’intervention de désherbage est parfois limitée, et que cela peut poser des problèmes de mise en œuvre.

    A partir des informations saisies concernant l’état de la flore sur la parcelle, l’historique de désherbage et le système de culture prévisionnel, DECID’Herb fournit deux types de sorties :

    Un indicateur de risque malherbologique associé à chaque espèce listée ;

    Une liste ordonnée de programmes de lutte satisfaisants, classés dans l’ordre du degré de correspondance au programme ‘idéal’ en fonction de critères techniques, économiques et environnementaux tels que pris en considération et éventuellement pondérés par l’utilisateur (Figure 3).

    A l’heure actuelle, une application WEB est hébergée sur le serveur de l’INRA. Elle est en béta-test et requiert encore de nombreux ajustements et compléments. Il est notamment nécessaire (i) d’améliorer le module de prise en compte des risques de transfert des résidus d’herbicides et (ii) de progresser dans la qualité et la fiabilité des programmes de lutte retenus afin que les préconisations destinées aux prescripteurs soient reconnues et validées par les partenaires :

    Analyse et intégration des règles d’expertise fournies par ARVALIS pour estimer les risques de transfert associés à une parcelle à une période donnée (en tenant compte notamment du milieu physique, du climat, de la réserve utile du sol, de la présence éventuelle de bandes enherbées,…) ;

    Mise à jour des bases de données ‘efficacité des herbicides’ et ‘Biologie des espèces’.

    Intégration du lin et de la betterave. L’intégration du lin nécessite l’intégration d’une base de données ‘herbicides’ en cours d’élaboration progressive par l’ITL ainsi que de données sur la phénologie de la culture. L’intégration de la betterave sera plus compliquée, et nécessitera des développements spécifiques.

    Intégration d’éléments d’expertise supplémentaires nécessitant des développements mineurs : (i) prise en compte de la sensibilité de certains herbicides à la teneur en argile, en matière organique, à la présence de résidus végétaux en surface, à l’état du lit de semences ; (ii) prise en compte des résistances déclarées aux herbicides ; (iii) prise en compte de stratégies de prise de risque en début de campagne, potentiellement rattrapable ultérieurement au cours du cycle cultural.

    Audit de l'outil informatique

    Les développements initialement prévus pour élargir la gamme des préconisations de DECID’Herb (désherbage mécanique, faux-semis, …) ne pourront être envisagés que dans la mesure où les objectifs correspondant aux quatre points ci-dessus auront été atteints.